FC HURIGNY - Site Officiel
MEILLEUR CLUB DU
PAYS-SAONOIS 2006-2007
le 13-12-2017 à 14:12:20
Tirage au sort du tour de cadrage de la Coupe

le 25-10-2017 à 12:10:36
Attention aux nouveaux horaires

le 21-10-2017 à 12:10:30
Direction Frangy en Bresse

- Classement des buteurs
- Les arbitres
- Nombre d'apparitions

Ouroux1
FCH A0
Match de Championnat
du 26/11/2017
SVLF
FCH A
Match de Championnat
du 10/12/2017


M. Sporting2
FCH B1
Match de Championnat
du 26/11/2017
Sancé
FCH B
Match de Championnat
du 10/12/2017




meilleur buteur


GELOT Florian
5 but(s)

Classement complet




Historique du FCH


Le FCH a 30 ans… si vous étiez au stade de La Palisse le 9 juillet 2005, vous devez le savoir, car une agréable, voire émouvante réunion d’ancien joueur aux côtés des joueurs actuels se tenaient sur les hauts d’Hurigny, ponctuant une saison historique et inaugurant cette nouvelle pelouse qui allait accueillir les débats dès la saison 2005/2006. Si vous y étiez, vous avez dû certainement sourire lorsque le président LE BRAS, avec beaucoup d’humour, souligna que le FCH avait une préhistoire. Et si vous avez sourit, vous n’étiez pas seul à le faire, car la plupart des hommes « préhistorique » du FCH étaient présents et on apprécié à sa juste valeur cette boutade… Ils étaient là et nous permirent de nous remémorer que le FCH eut ses premiers soubresauts en 1955, où une trentaine de jeunes garçons, âgés d’entre 10 et 15 ans, tapaient déjà dans le ballon sur le terrain de « La Paleusse », terrain qui allait devenir célèbre par son ornière qui barrait en diagonale l’aire de jeu. Ce terrain, tout à côté du la croix de La Palisse deviendra leur propriété avec l’accord d’André HIGONNET et sera entretenu grâce au fauchage de Marcel TARLET. Cette époque n’est aucunement empreinte de rencontres officielles ou autre. On s’applique surtout à jouer au football et à s’amuser. Malgré tout, un bénévole viendra encadrer les jeunes joueurs du crus : le Père Paul CORAND. Il sera l’un des plus fervents supporter des gueulatis, le reste encore aujourd’hui, mais également arbitres de ses jeunes pousses passionnées de football. La municipalité fera même un geste pour soutenir l’action de cet éducateur et consentira une subvention de … 30 francs pour acheter des tenues ! (si on remet les choses en leur temps, le SMIG horaire était de 64 francs à l’époque…) . Ces jeunes et leur encadrant iront donc affronter avec leur tenues neuves les équipes des villages d’Igé, de Sancé, de Sennecé ou de La Roche Vineuse ainsi que des patronages de Cluny ou St Pierre Mâcon…

Bien sûr, ce sont également les tournois qui vont rythmés les mois d’été, notamment en Bresse comme à Vonnas, Replonges, Feillens ou Grièges. Malheureusement, les jeunes grandissent et certains partent jouer dans les plus grands clubs du voisins maconnais (ASM, ASPTT) et cette jeune équipe cessera alors d’exister… La préhistoire était écrite et bien entendu, on allait pas en rester là du côté du club du nord maconnais, qui allait renaître de ses cendres en 1975, sous l’impulsion de quelques passionnés, de manière officielle, ce qui vaut d’avoir fêter les 30 ans en 2005… ! Ces passionnés déclare l’Association Sportive d’Hurigny créée en Préfecture, sous le numéro 2230, dans le but de donne rune structure officielle à une équipe de junior, désireuse de jouer plus sérieusement que les simples tournois… Le premier bureau, alors constitué notamment de Mrs JANIN et DUBOIS, assisté du Père CORAND et déjà, d’André VANNIER, voit cette équipe de junior évoluer deux années en jeunes avant de naturellement passer dans la catégorie senior. Le terrain n’est pas homologué, les vestiaires n’existent pas encore, mais les bénévoles de l’époque sont têtus et leur implication et leur compétences permettront d’ériger assez vite des vestiaires dignes de ce nom. En 1977 c’est donc la première saison en 4eme division et la première montée dès la première année ! Le développement du club est alors fulgurant et en 1980, l’ASH compte deux équipes seniors et est représentée dans toutes les catégories de jeunes…Essor important donc, avec la présence de nombreux enseignants qui se passionnent pour leur jeunes pousses et permettent de donnée aux clubs des bases solides…

Entre 1980 et 1985, les seniors montent jusqu’en 2eme, redescendent, et effectuent plusieurs fois l’ascenseur. Chez les jeunes, c’est la création de l’entente avec Laizé pour toutes les catégories. De même, les villages alentours créent leur club, comme Igé ou Sancé, et les premiers derbys vont voir le jour... Déjà, en 1985, on fêtera un anniversaire, celui des 10 ans et un tournoi sur toute la journée rassemblera les anciens et les actuels joueurs de l’ASH. La décennie suivante ne sera guère plus animé, mais le club gardera le cap et les montées suivront les descentes et vice versa, jamais plus haut que la 2eme division. Igé rejoint l’entente Laizé-Hurigny pour la catégorie minimes. Certains dirigeants « historiques » font déjà leurs apparitions et l’ASH devient le FCH, tel qu’on le connaît aujourd’hui, en 1990, ceci pour bien marquer l’objet de l’association. La même année, le « nouveau » FCH sera champion de 3e division, comme pour fêter sa nouvelle appellation. Entre temps les jeunes se distinguent un peu plus, avec une coupe des arbitres pour les 13 ans et une coupe du district pour les 17 ans. On arrive donc aux débuts des années 90, avec une valse des présidents (qui fera renoncer à tous de fêter les 20 ans…) et une décennie qui s’annonce délicate. Et effectivement ce sera une période difficile, comme le calme avant la tempête, avec des seniors qui vieillissent, un effectif qui s’amenuise au fur et à mesure du temps qui passe et des résultats pas tout le temps à même d’enchanter le public de La Palisse…du côté des jeunes, la nécessité d’étendre encore les ententes jusqu’à Sennecé ou Saint Martin se fait sentir. La fin des années 90 va malgré tout refaire rêver un peu plus les gueulatis. En effet, l’arrivée dans l’équipe des moins de 17 de Mickael VANNIER, après un passage par Gueugnon et Macon, accompagné de quelques copains de Mâcon, va insuffler un souffle nouveau à un club qui stagnait en bas du district. Ainsi, la saison 1998/1999 verra ces jeunes joueurs aider l’équipe senior à accéder en deuxième division en remportant le championnat de troisième division.

La montée en 2e division, à l’aube de la saison 1999/2000 sera le début d’un nouveau cycle. L’équipe emmené par les cadres ayant maintenu le FCH à flots durant les quelques années précédentes vont progressivement laisser leur place aux plus jeunes, après avoir malgré tout été champion de 3e division au crépuscule de la saison 98/99. Ce rajeunissement s’opère donc dès la saison 99/00, pleine d’espoir de montée pour le promu, qui accueille dans son effectif des joueurs très prometteurs, comme Mickaël VANNIER (18ans) au poste de d’avant-centre, Mathieu LE BRAS (17 ans) au poste de libéro ou Gaël THOMAS (18 ans) au poste de meneur de jeu. Bien sûr, le nouvel entraîneur, Franck GROSJEAN gardera une ossature de joueurs d’expérience qui avaient permis au club de se hisser en 2eme division sous la houlette de Patrick LALLEMENT, qui entraînera l’équipe réserve en 4e division.






Cette saison sera une saison difficile jusqu’au bout, puisque le FCH sera à la lutte avec Viré-Lugny, promu comme lui, mais qui sera bien vite intouchable et avec Dompierre, équipe au passé glorieux qu’elle aimerait retrouver…Mais une victoire importante à Dompierre, grâce notamment à un but de VANNIER qui « chipera » le ballon des pieds du gardien sorti de sa surface et une dernière victoire contre Chânes lors de la fermeture du championnat (1-0, THOMAS sur coup-franc dans les 10 dernières minutes) permettra au club de finir meilleur deuxième de cette 2e division et d’accéder à la 1e Division pour la première fois de son histoire.

Nouveau siècle et division inconnue pour le FCH, qui reconduit bien évidemment Franck GROSJEAN pour cette saison 00/01. Le premier match de l’histoire du FCH en 1ere division aura lieu à Champforgeuil et une victoire 2-0 encouragera tout le monde a œuvrer pour faire une saison exemplaire. L’effectif, articulé autour de Franck CROPET, est d’une qualité technique remarquable mais pêchera malheureusement dans la discipline lors de plusieurs matchs. Ainsi, plusieurs joueurs seront écartés à quelque minutes d’un match à domicile contre Varennes Saint-sauveur. On ne le sait pas encore, mais cela sera peut être la meilleure décision qui fut prise à Hurigny…




Lors de la victoire à Flacé (3-2), qui allait entamé une série de 8 matchs sans défaite



En effet, après avoir fini cette première saison au deuxième échelon du district à une honorable 4e place, l’équipe sera confiée à André VANNIER et Lionel BOUCHER, meilleur buteur avec 8 buts de cette « première en première », et un groupe nouveau sera mis sur pied, permettant même à l’équipe B, 1ere de son groupe mais dissolue, de repartir malgré tout en 4e pour la saison 01/02.

C’est donc avec un groupe encore rajeuni que l’équipe se lance dans sa deuxième saison à ce niveau. La réalité n’est pas évidente, reléguable jusqu’en décembre, avec un début de saison égayé uniquement par les performances de l’équipe en coupe du pays saônois, l’équipe va se réveiller après un match gagné dans la douleur à Flacé (3-2) début mars. Elle va ensuite enchaîner les bons résultats pour surpasser tous ses adversaires et finir 3e en fin de saison, en terminant la saison sur une invincibilité de 8 matchs et avec un meilleur buteur, VANNIER, ayant fait trembler 26 fois les filets adverses en 22 matchs…Et parallèlement à ce superbe redressement en championnat, l’équipe va « s’éclater » en coupe et ravir tous ses supporter en éliminant Rully en ½ finale lors d’un match qui reste dans toutes les mémoires, grâce notamment à un penalty de la dernière minute d’Augusto FERNANDES qui ramène le score à 2 partout ; puis en surclassant Viré-Lugny en finale, sous le déluge, grâce à un triplé de VANNIER (3-1).

Voir l'article du journal de saône et loire
Le récit de la demi finale par Olivier ROCA


Avant la ½ finale à Rully, qui restera un moment fort de l’ère Boucher



Cette superbe saison donne bien sûr des idées, et BOUCHER, toujours aux commandes, se plait alors à rêver à plus pour la saison 02/03, la B ayant même réussi le pari de se hisser en 3e division. Le groupe, bâti autour de l’épine dorsale LE BRAS-ROCA-DUPUIS-VANNIER, semble à son meilleur niveau, et va jouer les premiers rôles durant toute la saison, mais un match à Lessard, où l’équipe développe un superbe football durant une première mi-temps qu’elle conclue par 3-0 avant de totalement s’effondrer en deuxième pour s’incliner face à un concurrent direct (4-3), va sceller les derniers espoirs de montée. Une défait 9-0 sur le terrain de Chalon pour le dernier match, va même terminer la saison sur la démonstration que l’équipe n’était pas prête pour le niveau supérieur. Elle finit 4e.

La saison 03/04 sera une année de transition en championnat où le FCH ne jouera jamais le rôle d'un potentiel candidat à l’accession, les blessés (notamment Greg GONZALES qui revenait à son meilleur niveau) expliquant bien souvent les justesses d’un groupe qui va malgré tout terminer 4e et réaliser une très belle saison en coupe, puisque son parcours ne s’arrêtera qu’en ½ finale sur le terrain de Gergy (3-0) avec une équipe à moitié décimée. Cette saison sera également la dernière de BOUCHER au poste d’entraîneur, puisqu’il choisit de laisser sa place après avoir réussi trois belles saisons.

La saison 04/05 est encore une fois le début d’un nouveau cycle symbolisé par les ambitions et par l’arrivée de Maurice ROBOT au poste d’entraîneur, ainsi que par la réfection du stade de La Palisse. L’équipe semble avoir atteint un niveau de jeu digne du niveau supérieur sous l’impulsion de Geoffray PUGEAUT et de Xavier DOMINIQUE, les deux meneurs de cette équipe, soutenus par un bloc défensif très efficace (19 buts encaissés en 22 matchs). En étant irrésistible hors de ses bases (9 victoires, 1 nul, 1 défaite), l’équipe va se hisser à la deuxième place au bout d’une saison où St-Désert monopolisera la 1e place, le FCH ne pouvant la disputer qu’à cause d’un début de championnat à domicile catastrophique, sanctionné par 3 défaites en autant de matchs… Mais la bonne nouvelle sera malgré tout au rendez-vous, avec le maintien des équipes du district en promotion de ligue (La Roche-Vineuse et Mercurey), l’équipe A accède à la promotion de district tandis que l’équipe B accède elle à la 2e division…L’année a donc été historique sur sa conclusion et laisse entrevoir un avenir qu’on espère pouvoir relater longtemps dans ces colonnes…



Quel joueur va terminer meilleur buteur du club ?

Florian GELOT

Aurélien MICHEL

Imroine HOUMADI

Morgan MULLER

Un autre joueur







Droits de reproduction et de diffusion réservés © Football Club Hurigny 2017 - 2018 - Administration