FC HURIGNY - Site Officiel
MEILLEUR CLUB DU
PAYS-SAONOIS 2006-2007
le 13-12-2017 à 14:12:20
Tirage au sort du tour de cadrage de la Coupe

le 25-10-2017 à 12:10:36
Attention aux nouveaux horaires

le 21-10-2017 à 12:10:30
Direction Frangy en Bresse

- Classement des buteurs
- Les arbitres
- Nombre d'apparitions

Ouroux1
FCH A0
Match de Championnat
du 26/11/2017
SVLF
FCH A
Match de Championnat
du 10/12/2017


M. Sporting2
FCH B1
Match de Championnat
du 26/11/2017
Sancé
FCH B
Match de Championnat
du 10/12/2017




meilleur buteur


GELOT Florian
5 but(s)

Classement complet




Demi-finale de Rully


Ce jour là, il faisait très chaud quand tous les joueurs se sont retrouvés, aux alentours de 10h, ce dimanche 31 mars 2002. Très chaud dans l'air, mais aussi très chaud dans les têtes des joueurs du FCH, qui emmenés par leur capitaine de route et de coeur, Manu CHEZEAU, s'engouffraient dans le car qui allait les emmener dans un autre pays de bon vin, à Rully, où une demi finale de coupe les attendait. Oh bien sûr, on était loin de s'attendre au dénouement, on ne savait pas à quelle sauce les promotionnaires allaient cueillir les gueulatis, mais on savait qu'on était capable d'exploits du côté d'Hurigny. Une semaine avant, c'était le leader chapellois qui passait à la trappe à La Palisse, tandis qu'au tour précédent, c'est Tournus, qui partageait le même calendrier que Rully, qui avait échoué sur l'écueil bleu et blanche. Oui, mais voilà, Tournus s'était rendu à Hurigny par un temps digne de l'apocalypse et ne flirtait pas vraiment avec les premières places du classement. Rully, lui, emmenait la troupe de promotion de district en ce début de printemps salué par le soleil...

Alors on cogite dans le bus, où les supporters on également pris place. Dans le bus, non, dans les bus, car ils sont deux, le nombre de personnes souhaitant se rendre sur le lieu de la demi finale flirtant avec la centaine. Cette présence de suiveurs contribuait inévitablement à rendre le rendez-vous excitant et inhabituel. La troupe arrivait à Rully vers midi, la plupart des joueurs ayant pris soin de se restaurer durant le voyage ou le faisant dès l'arrivée, pour ne pas perturber la préparation de ce match, qui rendait certains visages déjà fermés quand d'autre profitait encore à plein de cette superbe journée de fête. En arrivant, la surprise fut grande de voir un guichet réclamant une dîme aux spectateurs de ce match, les gueulatis arrivant en grand nombre. Mais une habile négociation permis vite aux choses de rentrer dans l'ordre on pénétrait dans une enceinte superbe pour jouer au football. Un terrain légèrement encaissé, permettant de suivre le match d'une légère hauteur d'un côté et de l'autre, du niveau du sol, abrité de grand arbre fournissant fraîcheur et ombre salutaire pour suivre 90 minutes de football. Une pelouse qui fit s'émerveiller plusieurs joueurs gueulatis, plus habitué aux bourbiers du championnat de 1ere division, et notamment au leur ! L'enceinte fermé conférait vraiment une dimension supplémentaire au club recevant et les gueulatis, après avoir passé le temps à rigoler, manger, ou se concentrer, pénétraient dans les vestiaires, un peu plus tôt que d'habitude, comme sentant qu'il fallait en profiter d'avantage ce jour là...

C'était maintenant aux joueurs d'être à la hauteur, pour que ce jour ensoleillé devienne mémorable. Et la composition, dévoilée par l'entraîneur, BOUCHER, surpris peu. En effet, les onze titulaires, qui enfilaient pour la première fois des maillots qu'ils allaient garder, étaient quasiment tous ceux que l'ont attendait. Seul manquait DA SILVA à droite de la défense, suppléé par BENAOUDA. Le match débutait difficilement et au quart d'heure de jeu, sur un centre consécutif à une touche, le numéro neuf se faisait oublier et plaçait une tête imparable pour PERRAUD. Les gueulatis baissaient un peu la tête, mais VANNIER qui refleurissait au soleil en ce début de printemps, galvanisé par l'enjeu, s'emparait de la balle à l'entrée de la surface, se jouait de la défense centrale et égalisait dans un silence terrible, les joueurs de Rully eux-mêmes sonnés par cet exploit personnel. Mais par la suite, LE BRAS pris soin de marquer tous ses crampons sur la cuisse d'un attaquant qui s'engouffrait dans la défense, et l'arbitre ne put faire autrement que de désigner la touche au jeune (19ans) libéro gueulatis. CHEZEAU se replaçait en libéro et les gueulatis tentait de se réorganiser. Au milieu, SEBBAR et GUDEFIN se multipliaient et on atteignait la mi-temps sur ce score de 1-1, mais 1-0 au niveau des cartons rouges pour les gueulatis. infériorité numérique qu'on risquait de payer au fur et à mesure que le match avancerait, sous cette chaleur nouvelle...

Mais en début de seconde mi-temps, un ballon dégagé par DIAZ est contré par un milieu qui renvoie la balle en direction du numéro neuf, signalé hors-jeu par l'arbitre assistant (officiel donc neutre) mais remis en jeu lorsque ce même arbitre décida de baisser son drapeau. Ce diable d'avant centre parvient alors, de près, à battre un PERRAUD pourtant très en verve. Pour les gueulatis, on voyait difficilement une issue favorable à ce moment là. Mais ils repartirent à l'attaque, laissant CHEZEAU et ROCA contrer les attaques adverses, parfois comptant trois joueurs. Les supporters de Rully se faisaient de plus en plus chambreurs au fil des minutes qui s'égrenaient. Le découragement commençait à venir, accompagné de la fatigue d'une équipe jouant depuis une heure à dix, lorsque VANNIER s'invita dans la surface, et fut balancé par un tacle irrégulier d'un défenseur local. Penalty. 90e minute. 400 personnes qui retenaient leurs souffles tout autour du terrain quand FERNANDES s'élançait. Aucune peur chez lui, et aucune chance pour le gardien de saisir ou même détourner son contre pied... Hurigny revenait dans la partie et devait encore tenir 30 minutes en infériorité pour accéder à la finale. Et ils allaient tenir, et s'accrocher à ce 2-2 qualificatif !

Incroyable, mais vrai, Hurigny écartait une deuxième équipe de promotion de district, et revenait de nulle part... Ce match reste dans toutes les mémoires, même dans celle de ceux qui ne l'on pas vécu, car les gueulatis aime à la raconter... C'est pour ce genre de match qu'on aime jouer au football...

C'est ça, "Rully"...



Quel joueur va terminer meilleur buteur du club ?

Florian GELOT

Aurélien MICHEL

Imroine HOUMADI

Morgan MULLER

Un autre joueur







Droits de reproduction et de diffusion réservés © Football Club Hurigny 2017 - 2018 - Administration